Les cycles de cours collectifs de 6 jours consécutifs ont lieu tous les deux à trois mois, généralement pendant des périodes de vacances scolaires. Retrouvez ci-dessous le programme des cycles de 6 jours consécutifs d’octobre 2018. L’inscription à titre privé est ouverte (pour toute inscription à titre professionnel, prise en chargé par votre employeur, OPCA ou autre organisme, cliquez ici)

Vous pouvez vous inscrire en ligne directement. Vous pouvez aussi vous inscrire à l’aide du bulletin d’inscription papier, ou, bien sûr en venant sur place. Avez-vous une question sur votre inscription ? Appelez nous au 01 44 74 93 10 ou envoyez un courriel à contact@ncnl.fr. Découvrez ci-dessous les cycles de cours collectifs de 6 jours consécutifs !

Néerlandais niveau 1 – 6 matins consécutifs

Code activité 18403

IntituléNéerlandais Niveau 1 (Débutants / CECRL A1- )
Durée et type24 heures de cours collectifs, cycle de 6 jours consécutifs (6 cours de 4h)
PériodeDu 22 au 27 octobre 2018
Jour et horairesLes matins de 9h à 13h
Prix350 euros TTC matériel inclus

Le cycle Néerlandais Niveau 1 est ouvert à toute personne sans restriction de connaissances préalables.

Néerlandais niveau 1 – 6 soirs consécutifs

Code activité 18404

IntituléNéerlandais Niveau 1 (Débutants / CECRL A1- )
Durée et type24 heures de cours collectifs, cycle de 6 jours consécutifs (6 cours de 4h)
PériodeDu 22 au 27 octobre 2018
Jour et horairesLes soirs de 18h à 22h
Prix350 euros TTC matériel inclus

Le cycle Néerlandais Niveau 1 est ouvert à toute personne sans restriction de connaissances préalables.

Changement de date
Café littéraire Joe Speedboot (Tommy Wieringa) le dimanche 16 décembre 2018 au lieu du samedi 15 décembre !

Afin d’assurer l’accès à nos locaux dans des conditions habituelles, nous reportons d’un jour le Café littéraire consacré à Joe Speedboot de Tommy Wieringa !
L’évènement aura lieu le dimanche 16 décembre 2018 aux horaires habituels, de 11h à 13hn dans nos locaux situés à l’Atelier néerlandais, au 121 rue de Lille, à un jet de pierre de l’Assemblée nationale. Dans un contexte, espérons-le, qui aura retrouvé son calme dominical et sa pleine accessibilité